Il est des moments magiques qui se vivent parfois lors de sessions de massages tantriques. Ceux par exemple où le sujet se laisse aller, s’abandonne complètement et laisse l’énergie circuler dans tout son corps. Cela peut survenir sous forme de vagues intenses, tel le ressac de l’océan sur une plage. Le sujet prend alors conscience que cette énergie est bien présente et qu’elle l’anime en permanence. A condition qu’il soit à l’écoute et la laisse s’exprimer. Car lorsque celle-ci est réprimée, enfouie, déniée, oubliée, contrôlée, il ne peut y avoir de place pour Soi. Et de facto, il ne peut y avoir de place pour une relation avec l’Autre.

L’énergie nous oriente pourtant vers ce qui est juste pour nous. C’est elle qui dirige notre vie. Apprenons à nous laisser guider, apprenons à la maîtriser. C’est dans cette énergie que se trouve notre épanouissement.

En tant qu’Homme, j’ai besoin et envie d’être accompagné par une Femme porteuse de cette énergie. Lorsque la Femme s’ouvre et développe cette énergie, je me sens alors soutenu et emporté vers un univers qui m’est inconnu : celui du plaisir d’être…

« Tu devras prouver de pouvoir tendre le Pachachaka pour pouvoir diriger ensuite l’homme que tu aimes vers l’éternité. A travers la femme, l’homme peut atteindre l’absolu ; c’est pour cela que c’est si important pour elle d’apprendre à diriger son énergie. »
Extrait de « Prophétie d’une femme médecine » de Hernan Huarache Manami

Cet article contient des mots qui cherchent à décrire ce qu’est ou ce que n’est pas Tantra à mon sens. La meilleure compréhension restant l’expérimentation, je vous invite à expérimenter Tantra.

Alors, qu’attendez-vous ?

Eric

Si vous aimez cet article, sentez-vous libre de le partager via :

Blog