La genèse du massage cachemirien est qu’il ne possède aucun protocole. Il se réalise dans le respect et l’amour de son prochain. Il est simplement recommander de passer par certains points et circuits énergétiques du corps sans ordre ni fréquence associés. Il laisse ainsi une grande part à la spontanéité, à l’instant présent et à son propre ressenti. Il requiert donc de la présence. D’autant que tous les organes sont massés et que l’on se doit d’être à l’écoute des frémissements du sujet.

Peut-on pour autant qualifier de massage tantrique un massage avec protocole ? Quel serait donc l’usage d’un protocole ? A quoi bon un protocole ?

Dans le tantrisme, aucune règle n’est érigée. Il n’est donc pas « non tantrique » de respecter un protocole. En revanche, il se peut qu’à l’usage, le masseur ou la masseuse perde sa présence au profit d’une routine de gestes et de manoeuvres et que l’essence du massage s’en trouve altérée.

Un protocole de massage cachemirien s’avérerait pourtant être un excellent support pour débuter. L’objectif étant de s’en libérer rapidement afin de ne pas tomber dans une routine synonyme de non-présence.

Personnellement, j’ai toujours commencé par apprendre le massage bien-être ou tantrique à l’aide de protocoles. Au-delà du côté rassurant, il me permettait de répéter les manoeuvres et de les intégrer plus rapidement. En revanche, une fois l’aspect nouveauté passé, et même si chaque massage est différent de par la forme du sujet et de nos états d’esprit respectifs, je me suis vu manquer de présence et laisser mon esprit divaguer.

Je pratique aujourd’hui le massage tantrique de la manière la plus naturelle qui soit en laissant s’exprimer la créativité de mes mains. Un pur bonheur!

Qu’en pensez-vous ?

Cet article contient des mots qui cherchent à décrire ce qu’est ou ce que n’est pas le massage cachemirien à mon sens. La meilleure compréhension restant l’expérimentation, je vous invite à recevoir un massage cachemirien.

Alors, qu’attendez-vous ?

Eric

Si vous aimez cet article, sentez-vous libre de le partager via :

Blog