« Namaste Laurence,

Je suis enchanté de lire vos retours et vous en remercie.

Quelle joie d’apprendre que vous investissez sur votre bien-être de manière régulière et que vous en ressentez les bienfaits ! Plus on investit, plus on reçoit. N’est-ce pas là un des secrets de l’abondance ?

Votre message est riche et précieux et témoigne de votre confiance envers moi. Il me permet également de me confronter à d’autres points de vue et de vérifier la justesse de ma prestation, voire de l’affiner si besoin.

Je me permets à présent d’apporter quelques éclaircissements et de compléter par quelques remarques vos précieux écrits.

En ce qui me concerne, la notion d’échange se définit par rester à l’écoute de ses sensations, émotions, besoins corporels et les partager.
Je vous rejoins sur le fait, qu’il est naturel de se laisser emporter par le flux et qu’il peut parfois provoquer un « décentrage » dans ce désir d’échange.
Le massage cachemirien et les techniques complémentaires (respiration, mantra) sont à mon sens de merveilleux outils pour apprendre à lâcher prise, laisser les besoins et désirs du corps s’exprimer, les vivre pleinement et expérimenter leur partage.
Être hors contrôle évoque une sensation de liberté incroyable et nous confronte en même temps à la peur de ce qui pourrait se passer. Que peut-il réellement se passer ?
Cela nous amène simplement à nous confronter à nos limites, à notre propre autorité, à accueillir et assumer les conséquences de nos actes. N’est-ce pas cela être adulte ?

Daniel Odier décrit le massage cachemirien comme une méditation Tandava à deux. Je trouve qu’il résume là parfaitement l’esprit du massage : centrage, partage et co-création.

Avec toute ma bienveillance,

Eric Lafontaine »

Si vous aimez cet article, sentez-vous libre de le partager via :

Blog