Visualisation

« Le VijnanaBhairava Tantra décrit quelques techniques
qui font appel à l’imagination, au pouvoir de visualisation ;
celui qui s’y adonne essaye de s’introduire dans l’interstice
entre deux perceptions, deux pensées, deux moments. »

Eric BARET

présentation

La visualisation va permettre de développer la conscience de son corps, de son énergie, de sa capacité d’expansion et de la connexion avec son environnement.

La visualisation est cette capacité mentale que nous avons de nous représenter un objet, un son, une situation, une émotion ou une sensation. Selon son intensité, cette représentation peut déclencher plus ou moins les mêmes effets physiologiques que le ferait la réalité. Penser à une situation agréable amène par exemple le corps dans un état réel de détente.

Les tantrikas réalisent rarement les rituels. Il les imaginent, les visualisent.

notions tantriques

« Elles sont là pour vous faire réaliser que vous êtes constamment en train de nier l’espace entre les pensées, entre les perceptions, que vous visualisez constamment votre corps dans une sorte d’épaisseur et que vous vous identifiez constamment aux sensations. Quand on vous dit de visualiser le ciel bleu et de vous y identifier, c’est pour que vous voyiez que vous faites constamment le contraire.« 
Extraits de « Le seul désir dans la nudité des tantra » d’Eric BARET

« L’éveil est atteint à travers un processus faisant appel à des visualisations de déités (yidam) dans leur univers (mandala), auquelles le pratiquant s’identifie pour réaliser finalement leur aspect illusoire.« 
www.yogapedie.com/tantrisme.php

« L’idée de la visualisation est d’expérimenter un autre corps, soit intérieur, soit extérieur. Relier nos ressentis émotionnels avec une dimension corporelle. Sentir les émotions qui nous ouvrent l’espace, sentir les émotions qui nous referment.« 
Extraits de « Tantra Yoga » de Daniel ODIER 

La pratique de visualisation n’est pas pas une prestation sexuelle et ne s’apparente en aucun cas à de la prostitution.