« Hier, c’était ma « première fois » en ce qui concerne le massage de la Yoni  : oh là là ! J’avais demandé à notre bon Eric de m’expliquer la différence entre masturbation et massage de la Yoni, mais lesdites explications n’avaient pas l’air d’être claires ou dans sa tête ou, plutôt, dans son élocution, ce n’est pas évident ; je lui ai fourni quelques pistes et nous en sommes finalement venus à « ce ne sont pas les mêmes gestes, ce n’est pas le même but » (ce que je peux maintenant confirmer). Bon, j’étais fixée mais pas pour autant rassurée.

Les « premières fois » sont souvent difficiles, première dictée, première apparition en public, première visite chez le gynéco, etc, etc… Dans le cas présent, aucune crainte, aucune gêne (aussi bizarre que cela puisse paraître), aucun a priori, que du calme, de la sérénité et de l’abandon. Toujours ce toucher d’une infinie douceur qui évacue, en ce qui me concerne, toute sensation sexuelle et même sensuelle (curieux, non ?) et ne laisse place qu’à une sorte de délice, de félicité, proche de ce que  l’on ressent lorsqu’on laisse fondre sur la langue un bonbon à plusieurs saveurs qui nous apporte à chaque seconde un plaisir différent mais toujours exquis (mais en beaucoup mieux !). Je crois avoir enfin connu le « lâcher-prise ». En arrivant chez moi j’ai eu ce qu’on pourrait appeler un petit « coup dur » que j’ai pris comme il venait, sans colère ni amertume : le massage a, sans aucun doute, quelque chose à voir avec cet état de plénitude, de calme et d’empathie qui ne me caractérise pas toujours. Mesdames, n’hésitez surtout pas, ne boudez pas votre plaisir, ce serait dommage.
En ce qui me concerne, la prochaine fois je me ferai faire un DOUBLE MASSAGE ! »

Dominique, Paris

Témoignages