Dans le tantrisme, le Féminin et le Masculin sont plus couramment représentés par deux divinités nommées Shakti et Shiva.

Shakti et Shiva

« Un aspect, Shiva, est masculin. Il conserve une qualité statique et s’identifie à la conscience non-manifestée. Shiva possède la puissance d’être et non la puissance de devenir ou de changer.

L’autre aspect, Shakti, est féminin. Elle est dynamique, énergétique et créatrice. Shakti est considérée comme la Grande Mère de l’univers. Toute forme est née d’elle.

L’univers entier est une manifestation de pure conscience. En manifestant l’univers, cette pure conscience semble se diviser en 2 pôles ou aspects, aucun ne peut exister sans l’autre. Chacun de ses 2 pôles requiert la présence de l’autre afin de manifester sa nature globale.

L’être humain est considéré comme un univers miniature. Ce qui est trouvé dans le cosmos se retrouve dans chaque être et les principes qui régissent l’univers s’appliquent également aux êtres humains.

L’union de Shiva et Shakti : une résolution de la dualité en unité, une fusion avec l’absolu. Par cette union, l’adepte atteint la libération : une union de l’individu avec l’univers.« 
Extraits du site www.tantra-kundalini.com.

Ainsi D. ODIER dans « Désirs, passions et spiritualité » nous livre la pensée cachemirienne suivante :

« Tu es Shiva/Shakti, Shiva/Shakti est le Soi, l’Univers est le jeu de ta conscience. »

Philip RAWSON dans « Tantra, le culte indien de l’extase » nous propose une approche similaire :

« Le principe mâle de la création universelle est la semence de l’être, qui réunit l’infiniment petit et la Totalité créée. On lui donne souvent le nom de Shiva et il est représenté par un sexe en érection, le linga.

Le principe femelle, projeté par le principe mâle, est la Déesse, ou Shakti, partenaire actif qui déploie l’espace, le temps, l’univers autour de chaque individu. On le révère sous l’aspect de la Yoni, la vulve, organe procréateur. »

Le tantrisme tout comme la pensée Maasaï nous rappelle que l’être humain est composé d’un pôle féminin et masculin et que leur reconnaissance ainsi que leur union permet d’atteindre la complétude.

Alors, qu’attendez-vous ?

Eric

Crédit image : AmberArtGallery24

Si vous aimez cet article, sentez-vous libre de le partager via :

Blog