L’archétype de la Femme Sauvage me plaît énormément. Il est d’ailleurs régulièrement évoqué en consultation avec la gente féminine. Je trouve en effet que l’image parle d’elle-même et possède un pouvoir libérateur extraordinaire.
Je crois que contacter sa Femme Sauvage revient à contacter son essence féminine et à la laisser s’exprimer.

Qui est cette Femme Sauvage ?

J’ai découvert récemment les écrits de Marine Herrero de Rêve de femmes à ce sujet et c’est avec un certain ravissement que je vous les partage. Ils éclairent la définition de la Femme Sauvage chère également à Clarissa Pinkola Estes.

Femme Sauvage

« Elle est sauvage au sens de « vivre une vie naturelle », une vie intègre, aux limites saines non polluées par des siècles de conditionnement, de lavage de cerveau et d’emprisonnement. Elle représente la force fondatrice de l’espèce féminine.
Sans cette force, les Femmes ne peuvent vivre.
Cette force vive murmure à leurs oreilles et dans le bruissement des jupes. Elle a pu être mise sous le boisseau par les lois d’une culture, par notre soumission ou notre négligence, mais elle est là, nous la connaissons au plus profond de nos cellules.
Elle est le principe de Vie-Mort-Vie. Elle relie les Femmes avec les cycles, cycles de la sexualité, de l’enfantement, de la créativité, de l’amour de la vie.
Reliées à la Femme Sauvage, les Femmes ne sont plus victimes de la violence prédatrice des autres, elles savent ce qu’il faut faire, quand il faut se taire, quand il faut hurler. Quand partir, quand rester.
Quand être calme, quand sortir les crocs. Leur vie se met à vibrer. La Femme Sauvage guide à travers les rêves, les contes, la musique et les chants, le son du tambour qui résonne dans son ventre. Elle se tient à la jonction de deux mondes : le rationnel, le mythe.
Parce qu’elle est le principe de vie, les Femmes doivent apprendre à déterminer ce qui en elles et autour d’elles doit vivre ou mourir.« 

Rituel tantrique Shakti

La description de cette force fondatrice me rappelle l’énergie primordiale, la Shakti. Je me réjouis lorsque cette force s’éveille chez la Femme, lorsque cette énergie s’exprime alors librement, parfois de manière chaotique, sans freins, par le corps, le mouvement, le souffle, le cri, les larmes.
J’ai eu l’occasion à maintes reprises de la rencontrer lors du magnifique rituel tantrique Shakti chez les Femmes qui le souhaitaient. Je leur exprime toute ma gratitude car elles révèlent ainsi la justesse de cet espace pour se relier à sa Femme Sauvage, l’éveiller et la laisser s’exprimer. En toute liberté, avec bienveillance, dans le respect et la confidentialité.

Eric

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez le publier sur votre blog, le partager sur Facebook et Twitter, cliquer sur « J’aime » ou faire un don via Paypal.

Crédit image : Marianne LEMARCHAND / http://lemarchand11.canalblog.com

Blog