Les pratiques et les textes tantriques sont l’essence même de Tantra et contribuent à son développement ainsi qu’à sa pérennité. 
De quand datent-ils ?

« Les pratiques tantriques sont plus anciennes que les textes. La littérature tantrique s’est développée sur une longue période et aucun âge particulier ne peut lui être assigné avec certitude.« 
Extraits de « La voie du tantra » de Ajit MOOKERJE & Madhu KHANNA  

« D’un point de vue historique, l’ancienneté du tantrisme ne paraît pas certaine, mais il reste possible qu’un enseignement entièrement oral ait été transmis durant des siècles avant d’être tardivement couché par écrit dans la seconde moitié du Ier millénaire. L’influence des mouvements spirituels hindous ne semble guère faire de doute, tant dans le vocabulaire utilisé que dans les techniques psycho-physiologiques, les yogas, pratiquées. »
Extraits de « Le bouddhisme tantrique au Tibet » de Laurent DESHAYES

« Le tantrisme a au moins deux mille ans d’histoire mais cette histoire, nul ne saurait l’écrire. C’est que la chronologie des textes, même si l’on pouvait l’établir avec certitude, serait ici d’un secours assez mince. L’essentiel de cette tradition, initiatique et secrète, fut toujours transmis de vive voix, «de bouche en bouche» (vaktrât vaktrântaram). »

« Là où les textes s’apprennent par cœur et se récitent (avec une exactitude qui nous émerveille), le livre a surtout une fonction d’aide-mémoire; il vient, tardivement, rappeler, résumer, codifier un enseignement oral bien antérieur, auquel il n’a jamais la prétention de se substituer car, le jour où il le ferait, cela signifierait que cet enseignement serait mort. Les plus anciens Tantras que nous ayons conservés paraissent dater du IVème s. apr. J.-C. (début de la dynastie des Guptas, âge d’or de l’indianité); les plus récents n’ont pas deux cents ans, touchant à l’Inde anglaise de l’époque victorienne : cela donne à peu près quinze siècles de littérature tantrique. Des centaines, voire – si l’on inclut les Tantras tibétains – des milliers d’ouvrages, et pourtant cette impressionnante masse «émergée» n’ exprime qu’un aspect relativement superficiel et trompeur de la réalité. Le tantrisme, en tant que doctrine codifiée, n’a peut-être que quinze cents ans, mais ce qu’il représente en profondeur est aussi vieux que le monde. »
Extraits de « Tantrisme » de Pierre FEUGA 

Eric

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez le publier sur votre blog, le partager sur Facebook et Twitter, cliquer sur « J’aime » ou faire un don via Paypal.

Blog