La voie du héros implique une écoute et une disponibilité permanente à ce qui est sans pour autant éluder sa part sombre ou ses envies et désirs farfelus. Accueillir pleinement ce qui est et s’accueillir pleinement dans chaque situation.
C’est un long chemin, difficile, sans reconnaissance autre que l’approche de sa propre vérité, de son essence et de l’envie de la partager. Le héros se nourrit d’épreuves qui l’amène à ce transformer car tel est le secret du héros : sa transformation intérieure.

Héros tantrique

« le héros tantrique n’avait rien de commun non plus avec le surhomme nietzschéen ni avec certains aventuriers crépusculaires du roman russe qui avaient enchanté mon adolescence, ni moins encore avec les libertins du 18ème siècle collectionnant les conquêtes féminines comme Casanova, ou voyant dans la transgression, comme le marquis de Sade, la source de la suprême volupté.
Il était humble, sans ego, soumis à la Déesse dont plus rien, au terme de sa guerre sainte, ne le séparerait : »il n’y a pas de Shiva sans Shakti ni de Shakti sans Shiva. »

Pierre Feuga

« Cet esprit de jeu créateur, se servant inlassablement des formes pour se dégager des formes, pour se » transformer » (jouir de ce monde sans être attaché à ce monde), est un des traits qui permet le mieux de reconnaître un « héros » tantrique (vîra), d’hier et d’aujourd’hui, distinguant sa voie de toutes les mystiques d’évasion ou de contemplation unilatérale. »
Pierre Feuga

Le mythe

« Le héros entend un appel et le suit. Il quitte sa maison et il vit toute sorte de soutiens sur son chemin, jusqu’à ce qu’il finisse par rencontrer un adversaire hostile, des démons, qui l’empêchent, de trouver et réaliser sa vision.
Seulement après cette confrontation et une série d’épreuves supplémentaires et difficiles atteint le héros le but de sa recherche et revient alors dans la société avec de nouvelles forces, guéri ou transformé. Ce qu’il a trouvé pendant son périple sera utilisé désormais au service de l’autre. »

Die Heldenreise

Eric

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez le publier sur votre blog, le partager sur Facebook et Twitter, cliquer sur « J’aime » ou faire un don via Paypal.

Blog